autoreverse

exposition - décembre 2017

autoreverse

accrochage éphémère
8.12.2017 / 20H-02H
le scarabée – 96 rue casimir delavigne, le havre

scénographie & commissariat : courte échelle
artistes :
françois belsoeur
max cadaverini
valentin daniel
elsa escaffre
barbara henri
hsh crew
alexandra lafitte cavalle
franck malone
tiasm
et avec archibox
concert : mezzanine

autoreverse ou l’idée d’appliquer ce dispositif d’aller-retour, de « bande passante » en continu, pour la scénographie d’une exposition. Et ce, à travers la production d’artistes invités travaillant l’édition (livre, cahier, multiple, original, leporello) autant que l’installation, la vidéo, la photographie, le dessin. Imaginer un dialogue, un retournement (plus plastique qu’automatique) entre oeuvre et édition d’un même créateur, le spectateur guidé par des bandes phosphorescentes à travers les espaces d’accrochages. Loin d’être des fils d’Ariane qui figeraient des points A et B ou les éditions et les oeuvres en présence, l’accrochage éphémère autoreverse a proposé, le temps d’une soirée de mettre en perspective les pratiques singulières, les allers et retours entre édition et oeuvre. 

Cette première exposition au scarabée fait également figure de jalon, pour ce lieu qui est le nôtre ; entre espace de vie et de création, les deux à la fois. Le studio courte échelle habite là où il travaille, travaille là où il habite ; expression désuète s’il en est, mêler l’art et la vie n’est pas un apparat, un moyen « par défaut », c’est une façon d’être, une nécessité.